Barbe Noire

 

Edward Teach ou encore Edward Thatch, plus connu sous le nom de Barbe Noire (en anglais : Blackbeard), né vraisemblablement à Bristol vers 1680 et mort le 22 novembre 1718 sur l'île d'Ocracoke, est un pirate anglais qui a opéré dans les Antilles et sur la côte est des colonies britanniques en Amérique.

Enfance

Il existe peu de sources documentaires sur la jeunesse de Barbe Noire. Il est communément admis que, au moment de sa mort, il avait entre 35 et 40 ans et serait donc né aux alentours de 1680.  Dans des documents contemporains, le nom le plus souvent donné à Barbe Noire est Edward Thatch ou Edward Teach et c'est ce dernier qui est aujourd'hui le plus souvent utilisé, même si plusieurs orthographes de son patronyme existent : Thatch, Thach, Thache, Thack, Tack, Thatche et Theach. Le patronyme Drummond est également cité, mais l'absence de tout document appuyant cette thèse la rend improbable. La coutume des pirates était d'utiliser des noms fictifs en s'engageant dans la piraterie, afin de ne pas ternir le nom de leur famille : ainsi, le vrai nom de Teach ne sera probablement jamais connu. La croissance économique des colonies américaines de Grande-Bretagne au xviie siècle et la rapidité d'expansion de la traite négrière dans l'océan Atlantique au xviiie siècle font de Bristol un important port maritime dans le commerce international et la deuxième plus grande ville d'Angleterre. C'est probablement dans cette ville que Barbe Noire a grandi. Teach sait presque certainement lire et écrire puisqu'il communique avec les commerçants et, à sa mort, il a en sa possession une lettre qui lui est adressée par le juge et secrétaire en chef de la province de Caroline, Tobias Knight. Ce niveau d'instruction n'est cependant pas commun et l'écrivain Robert Lee spécule sur le fait que Teach puisse être d'une famille riche et respectable. Teach est probablement arrivé dans les Caraïbes dans les dernières années du xviie siècle, sur un navire marchand (peut-être un navire négrier

La mort de Barbe Noire

Au matin du 22 novembre 1718, l'abordage est lancé, un combat féroce s'ensuit. Teach et Maynard se retrouvent face à face. Chacun étant armé d'un sabre et d'un pistolet. Ils se livrent à un duel au pistolet. Teach est touché. Les deux hommes s'affrontent ensuite au sabre, celui du Lieutenant se brise sous les assauts de son terrible adversaire. Teach se rue sur lui pour lui porter le coup fatal, lorsqu'un matelot lui assène un coup de poignard à la nuque. Surmontant sa douleur, le sang l'inondant partout, Barbe-Noire continue à combattre courageusement en dépit de ses multiples blessures quand un autre matelot se mêle au combat et l'assaille de coups de couteaux. Hurlant et fou de rage, Barbe-Noire se bat de toutes ses forces. Les autres matelots tirent sur lui, cherchant à l'achever et enfin, Maynard le touche mortellement d'un coup de pistolet. Le pirate s'écroule lourdement...


Dans un ultime effort, Barbe-Noire sors son dernier des six pistolets qu'il porte à sa poitrine et s'apprête à tirer mais il n'y parvient pas, il sombre, sans vie. On releva sur lui 25 blessures diverses dont 5 par balle. Maynard fit trancher la tête de Teach et l'exposa au sommet du mât afin de servir d'avertissement à tous les pirates qui se trouvaient aux Caraïbes où ailleurs. Bien que sa tête fut exposée par la suite en place publique, de nombreux marins et colons refusèrent de croire à sa mort… Et c'est ainsi que bien des actes de piraterie lui furent attribués à titre posthume.

 

 

Comment il devient
Barbe Noire

Il devient pirate en 1716. Le capitaine pirate Hornigold lui confie le commandement d'un sloop. Pendant deux ans, Teach accompagne Hornigold jusqu'au jour où il aborde un gros navire marchand français. Il reçoit alors en novembre 1717 de son capitaine le commandement d'un navire français armé de 40 canons. « Le Concorde », rebaptisé "Queen Anne's Revenge" (« La Revanche de la Reine Anne »). C'est le 5 juillet 1717 que la réputation de Barbe-Noire commence à prendre de l'ampleur, suite à une déclaration du capitaine Mathew Musson suite au naufrage de son navire sur Catt Island aux Bahamas. Il apprend que cinq pirates se retrouvent régulièrement au Port de Providence : Hornigold, Jennings, Burgiss, White et Thatch (Barbe-Noire), munis d'un sloop armé de six canons et d'environ 70 hommes.En 1718, Teach se sépare d'Hornigold et s'en va écumer les mers pour son propre compte. A la tête de 300 hommes et de 4 navires, il se met alors à ravager les côtes de la Caroline, à multiplier les abordages, les pillages et tueries. Il pille en un an plus de 40 navires. Teach est recherché et sa tête est mise à prix par le gouverneur Alexander Spotswood. Ce dernier fait appel au Lieutenant Maynard, commandant du bâtiment de guerre le « Pearl » pour capturer Barbe-Noire.

Ce que l'on dit...

Barbe Noire avait l'habitude de porter, au combat ou non, plusieurs épées, couteaux et six pistolets. Il était connu également pour son habileté à coudre le chanvre et il avait l'habitude, avant les assauts, d'allumer des mèches de poudre à canon dans son abondante barbe noire, ce qui lui valut son surnom.


Cependant, cette habitude rencontre le scepticisme de certains historiens. En effet, il est possible que cette image de « pirate à la barbe de flammes » ne soit qu'une des nombreuses exagérations dues à la notoriété toute particulière du personnage. Une autre version serait qu'il cachait des mèches à canon sous son chapeau et en attachait les tresses de sa barbe.

Retour aux infos pirates 

Copyright Perroquet Pirate.

Réalisation Martine Laplante et Marc Lapointe

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Icône social Instagram
  • Pinterest social Icône

 - Assurance responsabilité civile  

 - Assurance blessures corporelles